Vidéo : Le paradoxe de Simpson

Mon frère m’a envoyé cette excellente vidéo de cette excellente chaîne Youtube : Science étonnante. Bon, certaines vidéos sont un poil trop avancées pour moi, comme par exemple, celle de la Théorie des cordes, mais d’autres sont vraiment très intéressantes.

Le paradoxe de Simpson, c’est un phénomène qui peut nous amener à faire des choix sur la base de perceptions erronées ou interpréter des informations de manière incorrecte. Dans l’exemple (j’imagine que les valeurs utilisées ne sont pas forcément réelles) qu’il donne, il imagine une situation où l’on essaie de comparer l’efficacité des médicaments et celle de la chirurgie pour le traitement de cancers, en fonction de la taille de la tumeur.

Or, si les médicaments semblent mieux fonctionner que la chirurgie sur l’ensemble des traitements, si l’on découpe les échantillons en petites tumeurs et grosses tumeurs, la chirurgie s’avère plus efficace séparément dans les deux cas. Vous êtes sceptique ? Vous n’avez pas tout compris ? Regardez cette vidéo :

La conclusion est plutôt évidente : faites attention lorsqu’on vous présente des chiffres, dans les médias ou dans votre entourage. Ce biais cognitif pourrait rapidement s’avérer être un piège dans de nombreuses situations !

Pensez-vous avoir déjà constaté ce phénomène ?

Paris Skeptics in the pub

Certains d’entre vous connaissent sans doute les événements de type “Skeptics in the pub”, notamment l’édition bruxelloise que vous pouvez entendre régulièrement dans le podcast “Scepticisme scientifique” de Jean-Michel Abrassart par exemple. Bonne nouvelle pour les parisiens, avec l’aide de Sébastien Fagot, nous allons organiser la même typologie de rencontre à Paris. La 1ère édition du “Paris skeptics in the pub” aura donc lieu normalement le 1er juillet à 20h30 (le lieu exact reste à déterminer, ainsi que le thème exact de cette rencontre).

Pour cela, et afin de réserver un lieu approprié pour le nombre de personnes qui seront présentes, nous aurions besoin que vous puissiez manifester votre intérêt. Pour cela, je vous invite à vous inscrire sur un site que nous avons rapidement mis en place à cet effet : skepticsinthepub.paris

Avis aux parisiens et habitants de la région parisienne intéressés, n’hésitez donc pas à vous inscrire. C’est notamment via cette inscription que nous vous tiendrons au courant de la suite des événements. Dernière chose pour ceux qui ne seraient pas disponibles à cette date, vous pouvez malgré tout remplir le formulaire pour être tenus au courant des éventuelles éditions suivantes.

Sébastien et moi restons bien entendu dispos pour répondre à vos éventuelles questions !

Comment se faire un avis sur l’efficacité de l’homéopathie ?

Le débat fait rage, tout le temps, régulièrement relancé par des études diverses. Pour ma part, je me suis forgé un avis, nourri par l’élément le meilleur élément qui existe à ce jour pour se forger un avis : la science. Et oui, beaucoup affirmeront que la science a ses limites mais je ne suis pas parvenu à trouver d’autre source qui me permette de me forger une opinion qui fasse plus consensus.

Comment peut-on se faire un avis sur l’efficacité de l’homéopathie ? En fait, répondre à cette question pose un problème. Si l’on a envie de se forger un avis, c’est que l’on a actuellement envie ou que l’on a eu envie de croire à l’homéopathie par le passé. Ca a d’ailleurs été mon cas : j’ai pu acheter régulièrement de l’Oscillococcinum par le passé, pensant renforcer mes défenses face aux rhumes de l’hiver.

La plupart des avis sur l’efficacité de l’homéopathie dont on peut facilement prendre connaissance se forgent pratiquement toujours sur des témoignages ou des expériences. Personne ne pourra décemment affirmer avoir un avis tranché sur l’efficacité de l’homéopathie sans être capable de citer un cas précis dans sont entourage ou un vécu personnel. Cette manière de se forger une opinion pose à mon sens quelques problèmes :

  • Le premier problème est simple : ces témoignages ne sont pas objectifs ; c’est tout le principe des avis personnels mis en perspective des études scientifiques. Nul ne peut prétendre avoir une objectivité sans faille, dans la droite lignée d’une étude scientifique. Il s’agit toujours d’avis issus d’un milieu social donné, d’un échantillon de la société donné.
  • Ils ne se basent pas sur une assez grande population. Certains répondront : “A quoi sert de faire des tests sur beaucoup de personnes si on sait que ça marche déjà pour une personne ?”. C’est justement ce qui me pose un problème : affirmer que ça marche, que c’est efficace, ou que ça fonctionne, ne peut pas se déterminer à petite échelle. Encore faudrait-on tous tomber d’accord sur la définition médicale de “ça marche”. Voici ma proposition : pour moi, “ça marche” implique des effets supérieurs à ceux induits par les effets placebo. On le sait, dans toute expérimentation, les effets placebo sont réels, mesurables. Dès lors, pour moi, l’expression “ça marche” doit nécessaire se différencier de l’effet placebo. Dès lors, en se basant sur une petite quantité de témoignages, comment différencier les effets induits par l’homéopathie des conséquences de l’effet placebo ?

L’autre manière de prendre connaissance de l’efficacité de l’homéopathie est de consulter les études scientifiques. A ce jour, aucune étude scientifique au protocole reconnu comme valide par un consensus scientifique n’a permis de convaincre l’efficacité de l’homéopathie. La dernière en date arrive à la même conclusion.

Aussi, voici ma petite recommandation : posez-vous la question quant à votre avis sur l’efficacité de l’homéopathie. Forgez-vous votre opinion des conclusions d’études scientifiques ou d’avis ou témoignages personnels ?

N’hésitez pas à commenter cet article pour dialoguer avec moi. Le sujet et la démarche intellectuelle m’intéressent particulièrement.

5 épisodes de podcasts qu’il ne fallait pas manquer en 2014

Cette année aura été riche en podcasts et en émissions fascinantes. Difficile de vous parler à chaque fois des émissions qui me marquent mais il me semblait incontournable de vous parler de 5 épisodes de podcasts qu’il ne fallait pas manquer en 2014. Le format du média aidant, vous pouvez bien entendu vous jeter sur ces épisodes pour les écouter dès maintenant.

1. Le premier est un épisode de Temporium, sur Alésia. Il s’agit d’un épisode où Richard Fremder a convié Franck Ferrand, expose la réalité édifiante du véritable site d’Alesia. Alors qu’un autre site est proclamé comme le site historique du siège des romains, le véritable site se meurt doucement, en l’absence des protections qu’il devrait avoir, face aux dégâts du temps. Un épisode totalement incontournable qui devrait être écouté par tous pour dénoncer un supercherie de grande ampleur.
Écouter l’épisode
Tous les episodes de Temporium

2. Ce second épisode incontournable aborde là encore le thème de la supercherie généralisée. Si ce n’est pas un sujet en particulier qui est dénoncé, c’est une famille complète de sujets : les médecines alternatives. Clairement, si l’on ne doit écouter qu’un seul épisode de Podcast Science (ce serait une erreur) c’est celui-ci qu’il faut écouter, tant les propos tenus dans le dossier sont clairs, argumentés et suivent une logique telle qu’on peut en avoir en discutant des médecines alternatives avec nos proches. Des points concrets sont abordés ainsi que des pistes pour permettre aux gens de s’ouvrir sur la réalité scientifique. Je recommande vivement à tous !
Écouter le dossier de Nima Yeganefar de Sham & science dans l’épisode 198 de Podcast science
– À noter également que ce même Nima était déjà venu parler de vaccination dans Pocast Science
Le site de Nima : Sham & science
Le site de Podcast science

3. Le troisième épisode est encore un épisode de Podcast science. Cette fois-ci, on change de thème pour la folle histoire de la sonde Voyager. Ça plaira plus aux adeptes des choses de l’espace, bien sûr, mais là encore, la façon dont est traité le dossier Mé laisse penser que le sujet pourrait en intéresser plus d’un. Rendez-vous dans l’espace !
Écouter l’épisode 189 de Podcast science sur Voyager

4. En quatrième position, je vous recommande un dossier en deux parties : un dossier sur les statistiques par Nicolas Gauvrit, dans scepticisme scientifique.
Si vous voulez savoir s’il y a autant de chances de faire 11 que de faire 12 avec 2 dés, c’est ici que ça se passe. Vous découvrirez (ou pas) si l’Homme est naturellement construit pour bien comprendre les statistiques mathématiques.
Écouter la première partie
Écouter la seconde partie
Le site de Scepticisme scientifique, le ballado de la science et de la raison

5. La dernière recommandation d’épisode a un côté certes, un peu “autopromo”, mais je pense véritablement que c’est un élément qui mérite d’être connu. Il s’agit bien entendu du dossier que Tom nous a fait dans Niplife sur les mini-habitudes. Un épisode qui peut tout simplement changer votre vie.
Écouter le dossier sur les mini-habitudes
Le site de Niplife

J’espère que cette sélection vous aura plue et qu’elle vous aura fait découvrir des sujets ou des podcasts. Et vous, avez-vous des épisodes à recommander ?

Une partie de jeu de rôles : “Dead light”

Le jeu de rôles, c’est probablement ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui (oui, je sais, c’est pas toujours bien reluisant) et je me souviens des très nombreuses parties que j’ai pu faire avec mes copains pendant mon adolescence. Que de souvenirs de ces parties jouées samedi après samedi… Ceux qui ne connaissent pas encore devraient approfondir. Il n’y a que du bon à en tirer.

Ce jour-là, sur Twitter, la discussion allait bon train sur l’idée d’organiser une partie de jeu de rôles et de l’enregistrer, la diffuser, et de discuter par la suite de cette expérience, notamment avec des joueurs qui n’auraient jamais encore joué à un jeu de rôles.

Il en ressort cet enregistrement d’un scénario mené par Jean-Michel Abrassart : Dead Light, un scénario joué dans l’univers du jeu L’appel de Cthulhu, issu des romans de H. P. Lovecraft. A la manoeuvre, donc, le papa de « Scepticisme scientifique » (un podcast qui devrait être remboursé par la sécurité sociale) et « Par-delà les montagnes hallucinées » (un des seuls podcasts francophones qui relaie des parties de jeux de rôles). Parmi les joueurs : Nicolas Tupegabet de « Podcast science » (le podcast incontournable sur la science qui a un numéro ISSN dans le title de son site web), Olivier de « Proxi-jeux », David de « Xilcast », et moi-même.

Je vous invite bien entendu à découvrir cette expérience et à déposer vos commentaires. Vous ne verrez plus jamais les harmonicas de la même manière. Bonne partie !

Magazine Flipboard : L’info sceptique

Avis à tous ceux qui s’intéresseraient à la Zététique (autrement appelé scepticisme scientifique), je vous invite à découvrir mon magazine dédié à ce sujet et, évidemment, à vous abonner ! Avis à ceux qui voudraient étoffer leurs compétences sur le doute. Les articles collectés sont uniquement en français. Bonne lecture !

Pocket : fonction de partage de collections d’articles

Vous le savez, j’adore Pocket. Pour rappel, c’est une application disponible sur pas mal d’appareils qui permet de sauvegarder des articles pour les lire plus tard, offline, avec une mise en forme très simplifiée. On gagne du temps à ne lire que les articles dont on a besoin, sans se couper de l’activité qu’on faisait avant de tomber sur un lien. Franchement, j’encourage n’importe qui à s’y mettre.

J’ai été contacté il y a peu par leurs équipes, qui sont décidément bourrées de bonnes idées, pour tester et donner mon avis sur une nouvelle fonctionnalité qu’ils prévoient de déployer : la publication de liste d’articles.

Je vous la fais courte : dans Pocket, une fois que vous avez rassemblé des articles avec un tag de votre choix, vous allez pouvoir proposer la publication de ce tag sur internet, et vos articles vont être listés sur une page comme par magie, avec un formatage à la Pocket, pour les partager sur internet. C’est tout con, mais c’est super efficace ! Du coup, j’ai collectionné quelques articles qui m’ont pas mal plu sur la zététique, les raisonnements fallacieux et ce qui tourne autour du scepticisme scientifique avec un tag “zététique”. Voilà ce que ça donne sur la page qui les diffuse publiquement sur Internet. C’est pas génial ? Vous pouvez évidemment partager cette page (les boutons de partage sont en bas de la page) ou les ajouter à votre compte Pocket.

Personnellement, j’adore ! Je leur ai remonté quelques suggestions (j’espère qu’ils les retiendront) ; en attendant, je mets en haut de mon site le lien vers cette collection d’articles, qui pourra donc s’enrichir automatiquement et à tout moment si je sauvegarde dans Pocket des articles avec ce tag.

J’en profite pour vous rappeler que vous pouvez, via Pocket, m’envoyer des articles qui seraient susceptibles de m’intéresser en les envoyant à l’adresse mail : pocket@guillaumevende.me ; n’hésitez pas !