Pourquoi j’utilise (encore) Evernote pour ma prise de notes

Prise de notes cahier smartphone iPhone

Depuis pas mal de temps, la météo est très mauvaise pour Evernote. J’ai longuement parlé de cet outil, et de l’amour que j’ai pour lui sur ce blog. Seulement, voilà, l’amour, parfois, ça rend aveugle. Et je n’aime pas défendre quelque chose à tout prix, qu’il s’agisse d’un appareil, d’une application, ou de toute autre chose. Et les changements opérés par Evernote sur son produit ne plaisent pas à tout le monde, légitimement.

Notons que je suis abonné premium depuis pas mal de temps. Principalement parce que j’ai toujours stocké beaucoup de choses qui me font exploser le quota mensuel d’upload de la version gratuite (surtout quand elle est réduite – voir plus loin). Mais depuis quelques temps, c’est devenu le bazar : plusieurs niveaux sont accessibles : plus et premium. Les différences sont très subtiles et peuvent répondre à certaines attentes particulières. Par contre, les communications et changements de la part de la société ne sont pas très bien amenés pour les utilisateurs, qui sont souvent des promoteurs du service, fidélisés depuis pas mal de temps.

Le gros soucis, c’est qu’auparavant, la version gratuite d’Evernote convenait à l’immense majorité des utilisateurs. Aussi, Evernote n’a pas eu le choix, pour valoriser ses versions payantes, que de dégrader les fonctionnalités de la version gratuite. Pas cool. C’est comme si l’on vous proposait une voiture à l’autonomie bridée que l’on peut augmenter avec un simple virement… Inconcevable.

Par ailleurs, les différentes offres sont incompréhensibles pour le commun des mortels. Les version plus et premium n’ont pas vraiment de sens l’une par rapport à l’autre. D’autant que d’après ce que j’en comprends, les tarifs ont encore (et ce n’est sans doute pas la dernière fois) changé : plus à 29,99€/an et premium à 40€/an. En revanche, la version basic (gratuite) devient de moins en moins pertinente.

Il s’en est suivi ces derniers temps une réaction épidermique de la part des utilisateurs qui fuient massivement le service. Il n’y a qu’à regarder la note moyenne de l’application sur l’App store qui s’est écroulé à 2,2 sur 5. Du jamais vu… Nombreuses sont les personnes à rejoindre OneNote (totalement gratuit pour des fonctionnalités très concurrentielles à Evernote, y compris dans ses versions payantes) ou Notes (l’application sur iOS) ou encore Google Keep, toutes les deux présentes facilement sur iPhone ou smartphone Android, mais aussi sur de nombreuses plate-formes, qui font très bien le boulot pour une grande majorité de gens, sans avoir à se prendre la tête sur des classements, des carnets, etc.

Notons enfin que les outils de migration depuis Evernote sont devenus légion : vers OneNote ou même directement sur iPhone.

Je pense pour ma part qu’à terme, je migrerai vers OneNote. Les arguments sont solides et l’idée de confier mes notes (une bonne partie de ma vie) à Microsoft me rassure autant que les confier à Evernote ou à Apple. Les fonctionnalités de OneNote sont nombreuses et avancées et je me sers d’une bonne partie d’entre elles sur Evernote. En réalité, il me manque peu de choses pour avoir sauté le pas : notamment la navigation par onglets de OneNote, obligatoire, est totalement anti-ergonomique en plus d’être très moche. Tant que ces onglets seront obligatoires, ce sera pour moi un vrai frein à rejoindre ce service. Mais ce n’est pas la seule raison.

J’ai longtemps cherché un comparatif complet sur ces services de prises de notes. Je n’ai jamais trouvé. Du coup, j’ai retroussé mes manches et je me suis investi pour faire moi-même un comparatif relativement exhaustif des fonctionnalités. Ça ne vous surprendra pas : le service parfait n’existe pas. En fonction des besoins, tel ou tel service est quand même plus approprié. En faisant ce comparatif, en revanche, j’ai été conforté dans le fait qu’Evernote reste leader sur un certain nombre d’usages clés pour. Ce ne sera peut-être pas le cas pour vous… Par ailleurs, j’ai été bluffé par certaines fonctions de plusieurs services « outsiders ».

Je vais bientôt, d’une manière ou d’une autre, diffuser ce comparatif d’applications de prises de notes. J’en profiterai pour vous recommander une première application de prises de notes. Et vous, vous utilisez quoi ?

 

Auteur : Guillaume

Papa de 2 enfants, je fais des podcasts sur la tech, le développement personnel, la productivité, le lifehacking. Mon blog parle de tout ça à la fois, mais aussi de jeux, et de mes coups de cœur au quotidien.

  • Je ne suis pas le seul ! :)

    Même constat que toi : j’utilise encore Evernote car je n’ai pas réellement trouver d’équivalent à ce programme. Je m’en sers pour collecter des infos pour mes articles, pour rédiger mes brouillons d’articles, pour archiver mes documents, ranger mes factures, etc.

    J’ai commencé à mettre en place une solution de remplacement avec un combo : Note + Dropbox mais je ne suis pas totalement satisfait par cette solution. J’ai également testé OneNote mais son interface n’est pas du tout intuitive. Ce n’est pas agréable à utiliser malheureusement.

    Pour l’instant, je fais quelques test (donc je suis impatient de lire tes prochains billets) et je continue d’utiliser Evernote (en croisant les doigts pour que le service perdure).

  • Complètement d’accord !

    J’utilise également Evernote de manière intensive, mais j’avoue que je ne suis pas rassuré quand je vois l’évolution du service.. Je garde également un œil sur la concurrence, même si actuellement Evernote reste pour moi leader dans son domaine.

    A voir la suite ! J’espère que la société va être plus transparente sur ça politique à l’avenir (prix, évolution, etc).

  • Bon, ça me rassure :)
    Je galère depuis quelques jours (semaine ?) à trouver une alternative crédible à Evernote que j’utilise quotidiennement.
    Ce qui s’en rapprocherait le plus, OneNote, ne me convient pas du tout, et pourtant je me suis forcé à l’essayer. J’ai vraiment beaucoup de mal avec l’interface et l’ergonomie qu’il propose. Et puis, ce système de classement (ou non classement) est vraiment tordu je trouve…
    Beaucoup parlent de Google Keep également. Je l’utilise aussi quotidiennement, mais pour moi ce n’est pas du tout la même chose, ni le même objectif…

    Je pensais au final avoir trouvé quelque chose de vraiment bien en utilisant mon NAS Synology et l’appli DS Note, mais je rencontre de gros soucis de lenteur là dessus… Peut être que si je passe en fibre un jour, et que les synchros suivent, ça me fera sauter le pas.

    En attendant, je reste toujours sur Evernote comme vous, mais de moins en moins serein vu la direction prise…

  • Rob4Geek

    Je reste moi aussi sur Evernote version Premium. Au niveau fonctionnalités et ergononie et surtout organisation de mes documents, je m’y retrouve mal ailleurs. Le fait que OneNote n’ont pas d’étiquettes (tag) c’est un frein pour moi. Très bon article, merci !

  • Smudge

    Je vous rejoins sur OneNote, mais après de nombreux essais je ne me fais pas du tout à l’interface. Mais je n’adhère pas non plus à Evernote: je trouve la nouvelle interface web abominable (entre autres choses).

    Par contre, J’ai trouvé la nouvelle refonte de Notes (apple) très réussi et j’en suis très content sur mon mac. C’est même actuellement ma solution préféré mais, car forcement il y a un « mais », je n’ai pas d’iPhone. Notes sur Android ?? >> Ok je rêve.

    Donc actuellement je fais un mix: Notes sur mon Mac pour les notes « longues »/ »rédigées »… etc Et Google Keep (très réussi également, mais -google oblige- pas de client PC/MAC) pour les notes « Post-it » en mobilité.

    Je teste également Paper de Dropbox en ce moment, je trouve l’interface pas mal même si il lui manque pas mal de fonction encore.

    Bref, je cherche toujours la solution parfaite

  • Toujours pas de solution qui se démarque chez moi.
    Nimbus est plutôt pas mal, mais l’extension ne fonctionne pas sur Chrome donc ça limite mon utilisation de l’outil…
    Sinon Evernote a étrangement envoyé un mail concernant 2 points :
    – Evernote Web ne compte pas dans les limites d’appareils.
    – La limitation à 2 appareils ne concerne que 2 comptes connectés en même temps. Si besoin d’utiliser un 3ème, il faut se déconnecter avant d’un des 2 autres.

    Je sais pas si c’était comme ça dès le début, j’ai un sérieux doute…
    Dans tous les cas ça permet plus de souplesse que ce que je pensais