Je me suis mis à l’impression 3D…

Dans mon souci de faire des choses et de plus produire d’éléments physiques en 2018, je me suis équipé d’une imprimante 3D. Ça faisait un moment que j’en avais envie et j’étais notamment tenté par une Dagoma : des imprimantes faites pour le grand public, simples, efficaces, pratiques, et qui ont une grosse communauté.

Mais avec plusieurs échanges, et notamment avec The walking dad, je suis plutôt parti sur une Creality CR 10. La simplicité est toujours de mise (notamment avec un montage en 20 minutes, contrairement aux Dagoma qu’il faut monter qui prennent plus temps) tout aussi simples d’utilisation, mais avec un plus gros volume d’impression possible, un plateau chauffant et même la possibilité d’imprimer des objets en ABS (même si je vais probablement faire 90% de mes impressions en PLA). À ce stade, sachez que le PLA et l’ABS sont des matériaux plastiques utilisés par les imprimantes 3D et que le PLA a pas mal d’avantages : issue de matériaux biodégradables et qui ne pue pas le pétrole à l’impression…

Il s’avère que l’équipement pour moi d’une imprimante 3D coincide avec l’équipement par mon frère du même modèle et par mon autre frère d’une autre imprimante 3D (à des fins éducatives). Nous avons donc commencé à partager cette passion et nous avons lancé un site dédié : vous pouvez le visiter à l’adresse make.vende.fr.

Je le sais bien, faire les choses par moi-même ne génère en rien une économie de temps ou d’énergie. Mais cet axe en 2018 vise à m’approprier la compréhension du fonctionnement des choses autour de nous… Et honnêtement, c’est passionnant ! Si vous êtes dans la même démarche, n’hésitez pas à commenter cet article ou un des articles à venir sur notre site ;-) !

Auteur : Guillaume

Papa de 2 enfants, je fais des podcasts sur la tech, le développement personnel, la productivité, le lifehacking. Mon blog parle de tout ça à la fois, mais aussi de jeux, et de mes coups de cœur au quotidien.